Culture hors-sol

Culture hors sol

La culture hors-sol est une alternative à l’agriculture traditionnelle en pleine terre. On sait pertinemment que les fruits, les légumes et les plantes ont besoin de terre pour se plaire et avoir une belle et longue croissance. 

La culture hors-sol est de plus en plus présente chez les professionnels et devient très populaire en France. Même en zones urbanisées, il est désormais possible de planter et de se délecter de savoureux fruits et légumes.

Pour des raisons économiques, de rendements ou tout simplement de facilité, la culture hors-sol séduit de plus en plus et se développe partout dans le monde. Cette culture s’adapte à votre échelle, à votre budget, alors adoptez-la !

 

Cultiver hors sol, qu’est-ce que c’est ?

Préparer des pots à semis potagers

Lorsque l’on entend « culture hors-sol », on imagine tout de suite un site maraîcher de plusieurs hectares en Espagne qui produit des fraises à outrance ! C’est un peu réducteur, mais c’est ce que l’on voit le plus souvent comme exemple aux infos du JT.

Pourtant la culture hors-sol, c’est tout simplement, le fait de cultiver sans avoir de terre à même le sol. Il n’est pas nécessaire d’avoir un terrain pour faire pousser des légumes. Les pots et les bacs de culture s’accommodent très bien d’une cour intérieure d’immeuble, ou même du béton de votre balcon !

Le jardinage hors-sol peut s’effectuer sur un balcon, une terrasse, une toiture, ou encore même une pelouse que l’on souhaite conserver telle quelle. Ce type de jardinage est aussi conseillé lorsque la qualité du terrain laisse à désirer.

De plus, la culture hors-sol présente de nombreux atouts : 

Les racines des végétaux se développent sur un support solide, comme des roches minérales, des billes d’argiles, du terreau, des fibres de coco ou encore du sable selon les variétés. 

Pour remplacer le rôle des nutriments absorbés par les racines sous la terre, le substrat installé permet à l’eau de circuler aisément sans stagner et déséquilibre la croissance des plantes. De surcroît, l’eau utilisée pour irriguer les plants est chargée d’oligo-éléments et en minéraux fertilisants. 

Une terre pauvre en nutriments ne permettra pas d’avoir de beaux légumes, et si la terre est dure, il sera plus rapide de mettre des bacs remplis de terreaux à la place.

 

Cultiver dans des bacs, comment s’y prendre ?

Le fait de cultiver dans des bacs est simple et facile à mettre en place. Il n’est pas nécessaire d’acheter des jardinières ultra modernes avec système de drainage incorporé et tout un tas d’astuces payantes !

Avec un peu d’imagination, et d’huile de coude, vous pouvez créer très facilement et rapidement des bacs potagers. Des caisses ou des bouteilles en plastiques, de grosses boîtes de conserves, de vieux bidons de peinture (lavés 😉 ), des palettes en bois démontées, un sac en géotextile, des vieilles gouttières etc… tout est possible ! 

Il faut toujours garder à l’esprit un aspect essentiel : le drainage. Si le bac ne permet pas de drainer l’eau correctement, faites des trous dedans à l’aide d’une perceuse ou d’une pointe et d’un marteau.

Pensez  à varier la taille de vos bacs selon vos plants et vos variétés. Certaines cohabitent mieux ensemble que d’autres. Si ce sont des fruitiers ou des légumes, si ce sont des arbustes ou des herbes aromatiques. Ensuite, il suffit d’installer un peu de terre brute, mélangée à un terreau ou votre compost fait maison (bien décomposé), et le tour est joué ! 

préparation semis en bacs

 

La culture hors-sol correspond à  la plupart des plantations. Fruits, légumes, plantes et herbes aromatiques.

Si l’un de vos végétaux ne s’y plaît pas (feuilles jaunies, tête qui penche…), c’est qu’il est certainement dans un espace trop exigu. Les bacs à culture hors sol doivent correspondre à l’échelle de vos plantations et vous allez le voir dans les exemples suivants, il existe de nombreuses façons de varier les plaisirs !

 

Exemples de jardinage hors-sol réussis

cultures sur balcon

Comme dit plus haut, le jardinage hors-sol se développe à travers le monde. Des idées fleurissent aux quatre coins de la planète et nous permettent de réaliser notre propre potager hors-sol que se soit en maison ou en appartement. Voici donc une petite sélection d’idées sympas et toutes bonnes à piquer pour exercer vos talents de jardiniers 😉

Les jardinières sur terrasse ou balcon 

Les jardinières sont ce qu’il y a de plus simple en matière de culture hors sol. Mais elles possèdent des atouts certains : Elles limitent les maladies et la présence d’insectes ou de limaces pas toujours propices au développement de nos plantations.

Mais elles évitent également la surconsommation d’eau. Cultiver 1 kilo de tomates nécessitait au sol demande environ 30 litres d’eau contre la moitié moins en jardinière. 

L’aquaponie

L’aquaponie est un système  qu’on peut nommer de révolutionnaire. C’est un processus 2 en 1 qui s’auto régule entre le développement de plantes et la vie aquatique de poissons. Tout est 100% biologique et naturel puisque les sédiments nourriciers de la plante sont puisés dans les déchets organiques des poissons. Nul besoin de supplémenter vos cultures en nutriments. Vos alliés les poissons s’occupent de tout !

Les sacs potagers

Vous ne souhaitez pas investir dans des techniques et des modèles trop coûteux ? Partez plutôt sur une structure en fibre géotextile, ce que l’on appelle les sacs potagers. Brut ou encadré dans une forme ajourée de type gabion, le sac potager demande seulement un fond de billes d’argile, de la bonne terre de bruyère humidifiée et des semis déjà fortifiés. Le reste, c’est la nature qui va s’en charger.

L’hydroponie

Vous n’avez pas la main verte et vous souhaitez profiter de fruits et légumes frais toute l’année ? Passez à l’hydroponie ! Il s’agit d’une micro structure avec une circuit d’arrosage intégré. L’hydroponie est un jardinage hors sol qui à la réputation de permettre un meilleur rendement des cultures. Mais aussi d’accroître la qualité des fruits et des légumes cultivés. Du bac, à l’assiette ! Les produits végétaux sont cueillis à terme de leur maturité ce qui leur confère de nombreux bienfaits ! 

culture hors sol bac reserve eau

Les potagers verticaux

Gain de place, de temps et d’énergie, les potagers verticaux sont les modèles les plus recommandés en termes d’agriculture hors sol.

Il en existe de différentes façons, pour vos intérieurs ou vos extérieurs. Le réel atout est de condenser votre jardin potager dans un endroit dédié. Ensuite, il suffira de l’entretenir au fil des saisons. Tomates, haricots, aubergines, courges, plantes aromatiques, il accepte tous les végétaux !

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =