Potager facile : 10 conseils pour débuter !

Ça y est, vous avez décidé de vous lancer dans la création d’un potager ? Pour que cette initiative reste ludique et simple, nous vous proposons 10 astuces pour réussir votre jardin potager étape par étape.

1. Optez pour un bon emplacement

Exposition au soleil, protection contre le vent, accès facilité à l’eau … sont autant de critères qui doivent guider la localisation de votre enclos. 

Installez votre potager à proximité d’un point d’eau pour faciliter l’arrosage. 

Celui-ci doit être dégagé au sud et à l’ouest pour garantir à vos plantes une belle place au soleil. Les parties ombragées doivent quant à elles être réservées à la pousse de laitues et de légumes à feuilles. 

Protégez votre enclos du vent qui dessèche le sol et les plants en faisant baisser la température des sols. Pour cela, construisez des protections (grillagées) ou utilisez des paravents naturels comme des plantes vivaces denses et hautes, des arbres fruitiers ou des plantes grimpantes.

Évitez les pentes raides ou le bas du jardin qui ont tendance à retenir l’eau et l’air froid. Enfin et si possible, privilégiez un endroit à proximité de votre habitation pour éviter de trop longues distances entre votre domicile et l’espace cueillette. 

2. Choisissez une petite surface 

Pour débuter et éviter de vous éreinter à la tâche, privilégiez une petite surface que vous pourrez élargir au fur et à mesure : 10 m2 suffisent pour débuter, puis 20 m2 et 30 m2 ! Même si vous n’allez pas nourrir un régiment entier vous allez pouvoir profiter d’une petite production maison qui s’étoffera dans le temps.

Adaptez la surface exploitée, à votre niveau de jardinage et au temps que vous pouvez y consacrer. À noter, 30 m2 de terrain suffisent pour assurer une petite production de légumes incontournables tout au long de l’année. Cette surface ne nécessite que dix minutes de travail par jour. 

3. Structurez l’organisation de vos plants 

Optimisez la forme de votre potager en veillant à séparer les éléments dès que nécessaire et à agencer vos plantations en procédant aux bonnes associations. N’hésitez pas à créer des zones en les délimitant par des haies ou des bordures. 

La forme carrée reste une option simple et couramment utilisée.

N’oubliez pas de prévoir un passage pour pouvoir naviguer entre les différents plants sans piétiner vos semences.

4. Surélevez votre potager 

Et oui pensez à vos lombaires ! Dans la mesure du possible faites en sorte de surélever votre potager pour vous faciliter la tâche. 

A cet effet, le cadre en bois peut être une bonne solution.

Vous trouverez aussi des kits de potagers verticaux prêts à l’emploi dans de nombreux magasins !

5. Plantez des légumes et fruits faciles et simples d’entretien

La tomate est idéale pour un premier potager. A planter dès la mi-mai tous les 50 mètres, les plants doivent être arrosés aux pieds et préalablement apposés sur des tuteurs. La tomate apprécie la chaleur de la terre. Un petit espace bien exposé permettra à la terre de chauffer rapidement et aux tomates de s’épanouir facilement.

D’autres légumes comme les carottes ou les haricots sont généreux et ont besoin de peu d’espace pour croître. Idéal pour débuter un potager. Pensez également à la laitue, les radis ou les courgettes ! 

6. Associez les bonnes plantes !

Certaines plantes sont complémentaires. Par exemple, le poireau a une odeur qui permet d’éloigner les mouches de la carotte pour qu’elle s’épanouisse pleinement. La carotte quant à elle repousse la teigne du poireau. 

Les laitues, carottes et radis ont les mêmes besoins d’humidité et de sol. Les haricots produisent de l’azote dans le sol et sont favorables à la pousse du maïs et de la courge. Les feuilles de courges piquantes dissuadent les animaux de venir voler le maïs et les haricots. 

7. Projetez votre plan de plantation

A vos crayons ! Une fois les légumes et fruits à planter choisis, vous pourrez poser sur papier la structure et l’emplacement des différents éléments. Ce plan vous servira notamment lors de la construction de votre jardin potager pour éviter les erreurs !

8. Préparez le terrain !

Veillez à entretenir la qualité de votre sol. Pour cela, alimentez régulièrement la terre à l’aide de matières organiques (compost, fumier…). Plantez vos fruits et légumes sur une terre nourrie et abreuvée et préalablement bêchée !

9. Nettoyez la surface !

Une fois le terrain prêt, nettoyez la zone pour débarrasser le sol des cailloux, des mauvaises herbes et tout parasite qui viendrait obstruer la pousse des plantes. Vérifiez que le PH du sol est adéquat. Semez et plantez en fonction de la nature de la plante et de la saison. 

10. Paillez votre potager !

Pour que l’humidité du sol reste davantage, paillez ce dernier. Cette technique vous permet de conserver l’humidité de la terre plus longtemps et vous fera économiser des sessions d’arrosage. Un gain de temps et un bon geste pour l’environnement !

Vous disposez des clés pour vous lancer dans la belle aventure qu’est celle de créer un potager ! 

Vous n’avez pas le temps de jardiner ? Pensez aux sites de co-jardinage qui vous offrent de la main d’œuvre pour entretenir votre lopin de terre moyennant une partie de vos récoltes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − trois =