Nano Garden par Hyundai

nano garden de hyundai

La culture de légumes en intérieur devient une réalité ! Je vous ai promis de vous partager d’incroyables innovations qui pourraient nous aider à répandre l’agriculture urbaine. Et il y en a une toute particulière que je vous présente aujourd’hui : Le nano Garden !

Des constructions DIY (Do It Yourself) avec des bouteilles recyclées aux méthodes plus futuristes grâce à leur technologie : le « Nano Garden » de Hyundai est une révolution pour le potager urbain ! Il vous permet de retrouver un côté nature dans un monde aseptisé, bétonné, où la verdure disparaît. Pourtant les arbustes, plantes et végétaux sont les poumons de notre planète.

Avec ce modèle de jardin vertical faire pousser vos légumes et vos herbes directement dans votre cuisine revigore votre intérieur et devient un jeu d’enfant.

Le concept du Nano Garden

Le Nano Garden a été conçu pour répondre aux besoins des urbains en matière de fruits et légumes frais.

Herbes aromatiques, fruits, légumes… Tout est naturel, biologique, et à portée de main. Ce modèle de potager vertical est non seulement un gain de place pour les petites espace mais également un authentique révolution potagère dans votre cuisine. 

À l’origine, chacun le sait, faire pousser ses propres légumes et herbes en appartement en toutes saisons est un véritable casse-tête. Pas assez de soleil, pas assez de place, pas assez de temps pour s’en occuper, voilà les différents problèmes rencontrés de façon invariable.

Pourtant, l’envie de cultiver des légumes en ville et surtout en appartement est de plus en plus présente. Je reçois quotidiennement des messages me demandant des astuces jardinage pour une récolte réussie. Et puis, il faut dire qu’avec la multiplication des enseignes alimentaires, savoir si ce que l’on mange est sain n’est pas toujours évident. 

Cultiver ces propres légumes permet de s’assurer de ce qu’il y a dans notre assiette. Plants de tomate, feuilles de basilic, de l’ail, quelques brins de persil ou des tiges de ciboulette… Des éléments simples pour une salade pleine de saveurs ! Les vivaces comestibles se font rapidement récolter avec ce jardin intérieur.

Le gage de fraîcheur d’un légume cueilli quelques minutes avant la préparation du repas est aussi un facteur important. Ne plus être obligé d’acheter une provision de légumes et en perdre la moitié faute de temps pour les cuisiner. Ici, il suffit de semer, d’arroser, de surveiller les plantations et indicateurs, puis de récolter. Un jeu d’enfant que l’on admire quotidiennement.

nano garden le potager de cuisine

Comment ça marche ?

C’est officiel, la cuisine du futur intégrera des micro potagers ! Et cette tendance, Hyundai l’a bien flairée. Le Nano Garden est une sorte de grande étagère qui vous permet de cultiver vos délicieux légumes en intérieur. 

Chaque étage ressemble à un tiroir qui contient des dizaines de légumes et herbes aromatiques qui vont pousser tout au long de l’année.

Aux allures de grand frigidaire transparent, ce petit jardin domestique imaginé par le département Engineering et construit par du sud-coréen Hyundai propose de cultiver vos plantes aromatiques, salades et légumes nains directement chez vous.

Les légumes sont cultivés en hydroponie. Pas besoin de désherber, de mettre de pesticides, ou d’engrais pour la terre. Un gain de temps et d’argent et une gestion plus simple de la croissance des plantes. De plus, compter un tel potager en intérieur contribue à purifier l’air de votre maison.

La lumière du jour n’étant pas suffisante en appartement, le Nano Garden diffuse une lumière horticole pour la croissance des végétaux. Cette lumière tout comme l’eau et les nutriments, sont réglables en fonction des besoins. Le réglage de ces différents paramètres va jouer sur la rapidité de croissance des légumes.

Une fois vos variétés sélectionnées et vos semis viabilisés, il ne vous reste plus qu’à laisser la magie opérer.

Vos plantations sont cultivées sur un substrat stérile comme des billes d’argiles ou des fibres de coco, ou des herbes vertes avant d’être irriguées par une solution nutritive. 

Le Nano Garden entre ensuite à l’action. Il veille automatiquement à la présence des nutriments au pH de l’eau, à la durée de l’éclairage et régule la température. Vous n’avez plus qu’une chose à faire : Vous délecter et remplir (parfois) le réservoir d’eau.

vue d'ensemble du nano garden de hyundai

Pour couronner le tout, le projet du Nano Garden a remporté le prix de Bronze à la Fast Company Idea Awards en 2010 ! On ne peut que saluer une telle prouesse en matière de jardinage !

Conclusion sur le Nano Garden

On ne va pas se le cacher, ce modèle de potager vertical ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Il s’agit de réaliser un investissement conséquent pour acquérir cette nouvelle technologie venue de Corée. 

De plus, tout étant géré de façon automatique, l’économie d’énergie ne sera pas forcément au rendez-vous. Avec une telle merveille, on fait l’impasse sur certains points écologiques qui peuvent nous tenir à cœur. Le calcul devra se faire entre acheter des légumes et ne pas trop savoir d’où ils proviennent… Et la dépense en énergie pour les faire pousser soi-même… 

La rentabilité d’une récolte faite maison est normalement beaucoup plus intéressante. Si vous n’êtes pas encore prêts, de simples potagers verticaux à construire soi-même sont aussi parfaitement fonctionnels. Des jardinières, du terreau, du compost ou de la pleine terre, un petit coup d’arrosage au vaporisateur et le tour est joué ! L’avantage d’un potager urbain c’est que l’on dit adieu aux limaces, et le paillage suffit à conserver des plants en pleine santé.

Sinon, une idée alternative pourrait être de placer des panneaux solaires sur les façades Sud des immeubles. Ils alimenteraient les potagers de cuisine comme le Nano Garden avec l’énergie du soleil. L’hiver, des éoliennes pourraient prendre le relais… On est sur la bonne voie, mais ce n’est pas encore pour demain, hélas !

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =