La culture en pots

culture en pots
Que l’on soit en appartement ou en maison, il est possible de cultiver des légumes et des herbes aromatiques dans des pots. Pour quelques herbes fraîches ou bien pour un véritable potager sur son balcon, la culture en pot vous séduira par sa simplicité et sa mobilité !

La culture en pot : avantages et inconvénients

Côté avantage : l’encombrement et la mobilité. Eh oui, les pots se déplacent plus facilement que le potager dans le jardin ! Niveau encombrement, les tailles de pots et de bacs s’adaptent à votre environnement. La matière des contenants également : plastique, terre cuite ou encore toile, ils ne pèsent pas le même poids et le rangement prend plus ou moins de place.
Un autre avantage concerne les plantes qui supportent difficilement la rigueur de l’hiver ou les excès de chaleur en été. Le pot peut être déplacé en journée (support à roulettes) et rentré en hiver pour protéger les plantes qui sont gélives.

Côté inconvénient : le pot est d’une profondeur limitée pour les plantes, elles ont donc plus souvent soif et plus souvent besoin d’apport en nutriments. Les racines se développant dans un espace restreint, la plante a une croissance moins importante. Il faut penser à réduire le développement de la plante au niveau des tiges et des feuilles pour obtenir de plus beaux légumes.

culture en pots au balcon

Quelles plantes choisir ?

Il est possible de cultiver la majorité des plantes en pot. Plus la plante fait de racines, plus le contenant doit être profond. Plus la plante grimpe, plus il faut la tuteurer pour l’aider à bien se maintenir… Tout va dépendre surtout de l’espace et de l’argent que l’on souhaite y mettre.

Dans la plupart des cas, il sera très facile de faire pousser des légumes « feuilles ». Ces légumes qui regroupent les salades, épinards, etc., ne font que peu de racines, se développent très bien dans des petits contenants. L’entretien se limite souvent à de l’arrosage.

Les légumes « fruits » comme les tomates, les aubergines, poivrons, concombres …, sont également relativement simples à cultiver en pot. Les racines sont plus importantes, la plante a besoin d’espace pour se développer, il faut un pot large et d’une profondeur de 30cm minimum. L’entretien se fait par la taille et par l’arrosage. Un tuteurage de la plante est nécessaire.

Les légumes « racines » : carottes, radis, betteraves, ne sont pas plus difficiles, ils prennent juste un peu plus de place ! Comme ces légumes poussent sous la terre, il faut bien évidemment avoir un contenant de grande taille et de profondeur importante. Il faut imaginer une carotte sous terre et se dire que c’est le minimum de profondeur du bac. De plus il faut de l’espace entre chaque légume pour qu’il puisse grossir de façon normale. Il vaut mieux avoir 4 betteraves de bonnes tailles qu’en mettre 8 dans le bac et n’avoir au final que 2 grosses et 6 petites.

Les herbes aromatiques s’adaptent bien en pot, à condition de leur procurer le bon ensoleillement et arrosage. Il est parfois pratique de séparer les aromatiques, notamment les menthes, qui sont envahissantes. Un bac dédié aux menthes permet de mieux contrôler leur croissance et d’éviter l’invasion sur les autres herbes, qui mourront étouffées !
Il est possible également de cultiver des petits fruits en pot. Les arbres fruitiers nains peuvent se trouver facilement dans le commerce. La taille est nécessaire pour que l’arbre garde un port équilibré. Un bon ensoleillement est obligatoire pour avoir de beaux fruits, et si l’on a beaucoup de soleil, on peut même cultiver ses propres figues en pot.

culture en pots quelles plantes choisir

La culture en pot et l’arrosage

Le pot étant un espace restreint où la plante puise toutes ses ressources, doit donc être alimenté régulièrement en nutriments et en eau.

Les nutriments sont là avec le terreau, puis avec les différents apports tout au long de la saison. Bio ou non, des tas de solutions sont possibles. Corne broyée, sang séchée, extraits d’algues, ou encore purin d’ortie : des engrais bio et accessibles pour un potager en pleine forme.

L’arrosage est un point crucial pour la culture en pot. Quelques jours de grosses chaleurs, sans arroser, et les carottes sont cuites !

On arrose de façon manuelle, plante par plante avec un arrosoir ou au tuyau d’arrosage si l’on possède une arrivée d’eau extérieure. Ou bien on arrose de façon automatique par micro-irrigation.

La micro-irrigation permet d’économiser l’eau, arroser en continue demande moins d’eau que de réhydrater de la terre qui a séchée pendant 2 jours. De plus, les systèmes permettent de régler le débit d’eau en fonction de chaque plante. Les tomates ont besoin de plus d’eau que les herbes aromatiques, le débit du « goutte à goutte » n’est pas le même.

Il est possible de trouver des systèmes automatiques avec minuteur, ou tout simplement des systèmes où l’on clipse une bouteille d’eau. C’est en fonction du budget et du nombre de pots que le choix va se faire.

micro-irrigation culture balcon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 14 =