Aménager un balcon potager

amenager un balcon potager

Vivre en ville et posséder son petit carré de jardin n’est plus incompatible, il suffit de d’aménager son balcon potager  !

Cultiver ses propres légumes tout au long de l’année sur un balcon ou une terrasse est désormais accessible à tous. L’aménagement d’un balcon potager se fait aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale, pour optimiser la place et la lumière.

En quelques étapes, vous allez voir que ce n’est pas si compliqué de jardiner à son échelle pour récolter des produits savoureux. 

 

Que peut-on cultiver ?

Pour aménager un balcon potager, il faut déjà réfléchir à ce que l’on veut y faire pousser ! Des légumes, des herbes aromatiques, des fleurs comestibles, tout est possible ; à condition que cela puisse se cultiver dans un contenant (pot, bac, jardinière, etc…).

Tous les légumes ne sont pas adaptés pour être cultivés dans des pots. Certaines variétés prennent plus de place que d’autres, certaines sont plus rustiques et supportent mieux des conditions un peu plus rudes… D’autres se plaisent davantage en pleine terre et ont un besoin de s’enraciner en profondeur… Il faut donc établir la liste de ce que l’on souhaite cultiver pour ensuite effectuer sélectionner les bonnes variétés.

Un autre point est à prendre en compte : le nombre de personnes vivant dans le foyer. Si l’on vit seul ou bien si l’on est une famille de 4 personnes, les besoins en tomates fraîches et en aromates ne seront sûrement pas les mêmes. Il ne sera pas possible de cultiver la même quantité de légumes par personne sur la même surface.

Si vous commencez, il est judicieux de créer un bac avec des semences de plantes aromatiques comme du basilic, du persil, de l’ail qui sont des végétaux pas trop capricieux. Une fois les semis à l’abri, si des jeunes pousses pointent rapidement le bout de leur nez, feu vert ! Les conditions sont optimales pour planter sans ajout d’engrais, de compost ou d’arrosage.

Faites vous plaisir, fraisiers, plants de tomates, courges, haricots, oignons… Un vrai bonheur vous attend sur votre balconnet !

legume balcon potager

Etablir un budget

Cultiver ses propres légumes c’est très bien, mais encore faut-il savoir combien cela va coûter. Est-ce que cela sera plus rentable que vos courses au supermarché ? Au début, vous allez tâtonner mais ensuite, les saveurs d’autrefois vous empêcheront de revenir sur vos anciennes habitudes.

Les prix des contenants peuvent varier en fonction de la matière et de la taille. Cela va de 15 euros à quelques centaines d’euros pour des éléments en bois par exemple. Le prix des graines et des plants de légumes sont en fonction de la provenance, du fait s’ils sont bio ou non et de la rareté de la variété.

Pour 12 plants de salades à repiquer, il faut compter entre 2 et 4 euros environ. Pour les plants de légumes « du soleil », ils varient de 3 à 5 euros pièce en jardinerie. Les graines sont moins chères bien évidemment, mais les semis sont plus difficiles à réaliser si l’on débute. J’ai réalisé un petit tutoriel DIY pour bien réussir vos semis. Jetez-y un oeil pour un succès garanti ! Il faut bien un début à tout, donc il est possible de s’essayer au semis, tout en ayant acheté quelques plants la première année. 😉

L’arrosage est aussi à prendre en compte. Il n’est pas évident de recycler l’eau de pluie sur un balcon, donc il faut prévoir une certaine quantité d’eau du robinet.

L’arrosage se fait soit à la main plante par plante ou bien par micro-irrigation. Les systèmes de micro-irrigation s’améliorent d’année en année, et ne nécessitent plus forcément de système électrique et de branchement sur le réseau d’eau. Arroser, c’est finalement pas si compliqué !

agencement balcon potager

Comment faire ?

Comment aménager un balcon potager ? Rien de plus simple ! Après avoir pris des mesures de votre balcon, évaluer l’orientation et la durée d’ensoleillement par jour, il faut tout simplement mettre des pots et des bacs avec les plants de légumes et autres comestibles.

Pour disposer les légumes, il faut penser à leur besoin d’ensoleillement. Un plant de tomate a besoin d’avantage de soleil que des salades. Les tomates seront donc au bord du balcon au plus près du soleil tandis que les salades seront derrière, bénéficiant de la chaleur du soleil en ayant l’ombre des tomates.

Il est également important de penser à leur encombrement. Si on choisit d’utiliser des étagères pour cultiver des légumes, il faudra veiller à ce que les légumes qui font de grandes feuilles aient assez de place entre les étages.

L’aération entre les plantes n’est pas non plus à négliger. Les feuilles des plantes (et les racines également) ont besoin de respirer. Si les plantes se collent de trop, les feuilles risquent de pourrir avec l’humidité, ou bien parce que l’évaporation ne pourra se faire correctement. Les maladies et less pucerons se transmettent plus facilement d’une plante à une autre. Et la plante aura tout simplement moins de place pour sa croissance.

Il faut donc bien penser à la disposition des plantes et à l’espace autour de chacune. Vous devez pouvoir atteindre chaque plante séparément de façon à lui apporter des soins si besoin. Et bien sûr, de sorte également à procéder à la récolte sans abîmer les cultures environnantes.

tomate balcon potager

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =