Faire pousser des plantes aromatiques en intérieur

Faire-pousser-des-plantes-aromatiques-en-interieur-header

Les plantes aromatiques comme le persil, ciboulette, thym, basilic… Hum, un vrai délice ! Eh oui, quoi de plus agréable que d’utiliser ses propres aromates dans la cuisine de tous les jours ?

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin ou un balcon pour cultiver des plantes aromatiques, pas d’inquiétude ! Il existe des solutions simples et économiques pour les faire pousser une multitude de variétés en intérieur et en profiter toute l’année ! Que vous choisissiez de partir de graines ou de plants, voici de précieux conseils pour réussir vos cultures indoor d’aromatiques.

Sommaire

Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?
Où faire pousser ses plantes aromatiques d’intérieur ?
Comment cultiver les herbes aromatiques en intérieur ?
Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?
Calendrier de culture des plantes aromatiques
Les parties consommables des herbes aromatiques

cultiver des plantes aromatiques dans sa maison

Quelle plante aromatique pour cultiver en intérieur ?

Si toutes les herbes aromatiques ne supportent pas la culture intérieure. Par chance, celles que l’on peut faire pousser en pot sont aussi les plus utilisées en cuisine.

Parmi les plantes aromatiques que l’on peut cultiver en intérieur, on peut citer :

  • Aneth
  • Basilic (Basilic thaï + simple)
  • Ciboulette (+ ail ciboulette)
  • Coriandre (coriandre vietnamien + simple)
  • Estragon
  • Laurier sauce
  • Marjolaine
  • Menthe
  • Persil (Persil plat + persil frisé)
  • Romarin
  • Sauge
  • Sarriette
  • Thym

La majorité des herbes sont annuelles, c’est-à-dire qu’il faudra acheter des plants tous les ans (à moins de récupérer vos graines et de réaliser les semis). Cependant, d’autres espèces comme la sauge, la menthe, le romarin, le thym, le laurier sont persistants : elles se conservent d’une année à l’autre avec un feuillage existant

Planter des herbes aromatiques ne demande pas d’expérience potagère en particulier. Bien au contraire, cela se présente comme un jeu d’enfant. Un pot drainé, des semis bien installés, du terreau, une pointe d’engrais, réaliser un petit puit et y glisser votre graine. Puis, quelques coups de vaporisateur pour humidifier l’ensemble et le tour est joué !

faire pousser des plantes aromatiques dans la cuisine

Où faire pousser ses plantes aromatiques d’intérieur ?

A peu près partout, tant qu’il y a un minimum de lumière et que l’endroit est aéré. Vous pouvez les placer dans n’importe quelle pièce, un bord de fenêtres, sur un meuble, une étagère… Idéalement, il faudrait qu’elles puissent avoir entre 6h et 8h de soleil par jour.

Si elles sont nombreuses à aimer le soleil comme le thym, le romarin ou encore la sarriette, d’autres comme la menthe, la ciboulette, la mélisse préféreront les endroits ombragés. Il faudra donc veiller à ce qu’elles soient dans un endroit bien exposé mais sans trop de soleil direct afin qu’elle ne brûle pas.

Si des taches apparaissent sur les feuilles, cela est probablement dû à un excès de lumière. A contrario, si vous voyez que les feuilles rétrécissent et que les tiges s’allongent, c’est que votre plante manque de lumière. Dans ce cas, vous pouvez les déplacer ou utiliser une lampe de croissance.

Voici un petit lexique pour garder vos herbes aromatiques bien vivaces :

  • Aneth : soleil, au chaud
  • Basilic : soleil, au chaud
  • Cerfeuil : soleil, tolère l’ombre
  • Ciboulette : plein soleil
  • Coriandre : plein soleil
  • Estragon : soleil et mi-ombre
  • Laurier sauce : soleil, tolère l’ombre
  • Origan : plein soleil, au chaud
  • Marjolaine : soleil et mi-ombre
  • Menthe : soleil et mi-ombre
  • Persil : mi-ombre
  • Romarin : plein soleil
  • Sauge : plein soleil
  • Thym : plein soleil

comment faire pousser des aromatiques chez soi

Comment cultiver les herbes aromatiques en intérieur ?

– Graine ou plant : Il suffit d’acheter / récupérer des graines pour réaliser les semis soit-même. Cependant, si vous préférez la simplicité, choisissez plutôt de partir de plants pour la culture intérieure de vos aromates.

– Bien choisir son pot. Les plantes aromatiques peuvent être placées dans tous types de pots. Les classiques pots en terre cuite avec un trou au fond permettant le drainage ou les pots en plastique. Plus original coloré et pratique pour disposer de plusieurs aromatiques dans un même espace : le tube végétal à poser, accrocher ou suspendre. Et vous pouvez aussi imaginer toute sorte de contenant pour cultiver vos aromatiques.

– Utiliser un terreau adapté à ses plantes. Pour repiquer vos plants d’aromatiques, vous pouvez utiliser un terreau universel sans tourbe, un terreau pour plantes vertes, un terreau spécial plantes aromatiques ou du terreau pour légumes qui est riche en nutriments.

– Arroser pour garder une terre humide. Les aromatiques sont à arroser dès que la terre est sèche, de préférence le matin ou le soir (surtout en été). En été, l’arrosage se fait tous les jours, alors qu’en hiver, il a lieu tous les deux à trois jours. Toutefois, inutile d’avoir la main lourde : arrosez modérément.

– Rempote une fois par an. Une fois par an vous devez rempoter vos plantes aromatiques. Pensez à vérifier que les racines sont en bonne santé (couleur blanche). Si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que le pot soit trop petit. Vous pouvez alors opter pour un pot plus grand ou couper les racines de 5 cm.


quelles plantes aromatiques choisir pour la cuisine

Calendrier de culture des plantes aromatiques

Voici mes astuces potagère pour ne pas manquer les semis et les plantations de vos herbes aromatiques. Gardez-les bien au chaud car ce calendrier de culture vous garantit de belles récoltes et une cueillette annuelle.

  • Aneth : Semer de mars à juillet. Récolter de juin à septembre.
  • Basilic : Semer de mars à juin, en plein soleil. Récolter mi-septembre à novembre
  • Cerfeuil : Semer de mars à octobre. Récolter de juillet à octobre.
  • Ciboulette : Semer de février à avril. Récolter de juin à janvier.
  • Coriandre : Semer de mars à septembre. Récolter de juin à novembre.
  • Camomille : Semer d’avril à mi-juin. Récolter de mi-mai à mi-août.
  • Estragon : Semer de mai à juillet. Récolter de juin à octobre.
  • Origan : Semer de mars à juin. Récolter de juillet à octobre
  • Marjolaine : Semer de mars à juin. Récolte de mai à novembre.
  • Menthe : Semer de mars à juin. Récolte de mai à novembre.
  • Persil : Semer de mi-février août Récolter 3-4 semaines après toute l’année.
  • Thym : Semer de mars à mai. Récolter de juin à juillet.

cultiver ses aromatiques a l interieur

Récolter et conserver les aromatiques

Ne pas couper la base de la plante. Lors de la récolte des plantes aromatiques, il ne faut pas couper trop court la plante, cela risquerait de freiner leur repousse. Coupez de préférence à 1/3 de la tige en partant de la base vivace.

Soyez patient. Les plantes aromatiques poussent relativement vite. Alors pas de précipitation : ne prélevez pas sur des plants trop jeunes et cueillez au fur et à mesure de vos besoins (quelques feuilles suffisent pour parfumer d’arômes tous vos plats). Prélevez les feuilles supérieures pour favoriser la ramification.

Congeler dans un pot en verre. Pour bien conserver ses herbes aromatiques fraîches et préserver toutes leurs saveurs, il suffit de les congeler. Pour cela, ciseler vos herbes, mettez les dans un petit bocal en verre (type pot de moutarde, pot de confiture, etc.) et placez les au congélateur pour une période de quatre à six mois.

Il est aussi possible de sécher les plantes pour les conserver, leur arôme sera d’autant plus plaisant. Cependant, cette solution à tendance à altérer le goût et la saveur des aromates.

faire pousser des plantes aromatiques a l interieur

Les parties consommables de la plante

Les herbes aromatiques ont de nombreux pouvoirs. En cuisine, on appréciera les goûter fraîches, ciselées ou infusées dans une sauce ou une boisson chaude. En externe, certaines plantes sont médicinales, c’est-à-dire qu’elles renferment des vertus extraordinaires pour régénérer nos cellules.

  • Aneth : feuilles (fraîches ou séchées) et graines en août-septembre
  • Basilic : feuilles fraîches
  • Cerfeuil : jeunes feuilles tendres
  • Ciboulette : feuilles fraîches (avant la montée en graine)
  • Coriandre : feuilles et les graines (à ramasser avant maturité et à faire sécher en intérieur)
  • Estragon : feuilles des jeunes pousses
  • Laurier sauce : feuilles
  • Origan : feuilles
  • Marjolaine : feuilles, fraîches ou sèches
  • Menthe : feuilles, fraîches ou sèches
  • Persil : les feuilles et les tiges
  • Romarin : jeunes feuilles
  • Sauge : feuilles
  • Thym : les jeunes pousses

Une fois que vous aurez pris goût à incorporer des herbes aromatiques dans votre assiette, vous ne pourrez plus vous en passer ! Viandes, poissons, salades… En effet, ces feuilles au profil anodin enjolivent vos plats de douceurs potagères extraordinaires !

faire pousser des plantes aromatiques en appartement

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − cinq =