Eco-jardinage: Comment utiliser les feuilles mortes pour entretenir votre jardin ?

Les feuilles mortes s’accumulent sur votre terrain ? Ne les jetez plus ! Utilisez plutôt ces matières organiques pour entretenir et rendre toute la vivacité à votre jardin ou à vos plantes sur balcon. Découvrez toutes nos astuces pour recycler vos déchets verts en quelques coups de râteau !

Les laisser sur place

Voilà la solution qui plaira le plus à ceux qui souhaitent économiser du temps ! En se décomposant sur votre pelouse, les feuilles mortes se transformeront en engrais naturel. C’est une solution idéale si vos arbres ont besoin d’un apport de croissance puisque les feuilles forment un engrais.

Pour une mise en place optimale vous pouvez placer les feuilles mortes aux pieds des arbres d’ornement et des fruitiers qui ont été plantés dans l’année. 

Cette action protégera les jeunes racines jusqu’au printemps tout en créant une décomposition organique. De plus, les feuilles mortes permettront de restituer des nutriments à la terre. Une fois décomposées et assimilées par la faune du sol (ver de terre et autres coléoptères), elles deviendront un fumier sain rempli d’azote, bon pour la santé de nos arbustes et autres haies.

tas de feuilles mortes

Pailler

Pailler le jardin vous permet d’amender la terre et de protéger vos plantes contre le froid et la sécheresse. Cela favorise la vie microbienne (mille-pattes, iules, vers de terre, ou bien encore sylphes) tout en limitant les écarts de température dans le sol. C’est également un apport de matières naturelles qui libérera de l’azote et de la potasse pour les cultures à venir, permettant de rendre la terre plus fertile.

Les feuilles mortes sont idéales pour pailler votre terrain. Veillez à ce que le sol soit désherbé et arrosé en amont. Puis, étalez-les pour former une couche épaisse, de 5 à 10 centimètres d’épaisseur, là où la terre est à nue, ainsi qu’au pied de vos plantes les plus fragiles. Pour optimiser le résultat, vous pouvez également ajouter vos tontes de gazon au paillis.

Pour lui permettre de se décomposer de façon optimale, ne tassez pas votre paillis : plus il sera aéré, plus il constituera un bon isolant. Au printemps, les feuilles mortes formeront un humus très fertile qui favorisera la croissance de vos plantes.

Faire du compost

Vous pouvez utiliser les feuilles mortes pour faire du compost. Notez que pour une assimilation plus rapide, les feuilles peuvent être broyées de deux façons : 

Passez les feuilles mortes dans un broyeur avec leur branchage afin d’apporter du carbone au compost. Si vous ne disposez pas de broyeur, il suffit simplement de passer les feuilles mortes sous votre tondeuse à gazon

tondre les feuilles mortes

Vous récolterez de l’herbe par la même occasion pour enrichir votre compost en azote

Une fois broyées, les feuilles mortes se décomposeront à l’aide des micro-organismes présents. Ajoutez-les par couches successives avec vos autres déchets organiques et humidifiez-les régulièrement.

À terme, leur présence va enrichir votre compost pour obtenir un terreau sain, naturel et riche ! Votre compost va permettre d’obtenir une matière organique très florissante au bout de quelques mois, que vous pourrez ensuite utiliser pour amender votre jardin.

Fabriquer du terreau

Le terreau est un indispensable du jardin. Il contient tous les nutriments nécessaires pour la bonne croissance de vos plantes, et retient l’eau de façon à les protéger de la sécheresse. Les feuilles mortes sont très utiles pour élaborer un terreau fertile et léger. Il servira à la préparation de vos semis, du rempotage de vos jardinières et à la culture des plantes en pot. 

Savez-vous comment vous pouvez le fabriquer vous-même en recyclant vos feuilles mortes ? Remplissez un grand sac poubelle avec vos feuilles mortes légèrement humides puis perforez-le à la surface et fermez-le. Installez ce sac de déchets organiques dans une partie ombragée de votre jardin. Au bout d’un à deux ans, vos feuilles mortes se seront transformées en un terreau fait-maison prêt à être utilisé.

Éviter les mauvaises herbes

Si vous avez la main verte, vous le savez mieux que personne : la nature n’aime pas le vide ! En laissant votre terre nue, des mauvaises herbes y prendront rapidement place. Pour éviter ce phénomène, et par extension, pour éviter d’avoir à désherber, les feuilles mortes peuvent être d’un grand renfort. Installez-les en épaisse couche, de 5 à 10 centimètres, là où votre terre est à nue pour limiter la pousse de plantes indésirables.

Enlever les mauvaises herbes

La présence des feuilles mortes étouffe la végétation impromptue et aide à régénérer votre sol par la même occasion. En effet, les cellules mortes des feuilles représentent des déchets végétaux sains qui se décomposent pour former une litière. Cette dernière va créer des sédiments naturels très intéressants pour la biodiversité de votre potager.

Faire un abri pour les animaux

Vous pouvez recycler les feuilles mortes pour les transformer en abris pour les animaux. Rassemblez-les en tas dans un endroit isolé de votre jardin, si possible protégé du vent, avec quelques branchages. Ils serviront aux musaraignes, aux escargots, aux crapauds, aux salamandres et aux hérissons. 

Cette mise en place les aideront à passer l’hiver dans un environnement protégé où ils pourront être à l’abri du froid. D’autant plus que si les tas de feuilles mortes sont réalisés en amont, ils représenteront également une source prolifique d’insectes qui aidera les oiseaux à se nourrir durant tout l’hiver. 

Idéalement, les abris pour animaux doivent mesurer au moins 70 centimètres de haut et de large afin qu’ils puissent venir s’y nicher durablement.

Pour solidifier l’ensemble quelques plates bandes de terreau ou de compost peuvent venir tapisser l’abri et isoler le sol des remontées glaciales. Pensez-y !

Bon à savoir

Prendre soin de son potager c’est aussi porter une attention toute particulière aux végétaux que vous recyclez. Lorsque vous utilisez les feuilles mortes pour entretenir votre jardin, attention à détruire au préalable celles qui sont malades (oïdium, rouille, tavelure, taches noires …) : les utiliser risquerait de transmettre les maladies à vos plantes.

Si vous le pouvez, triez vos feuilles mortes et n’hésitez pas à les déchiqueter au préalable. Cela leur permettra de se décomposer plus rapidement sans nuire aux déchets organiques déjà présents. Si votre amas de feuilles est trop conséquent, tirez profit de vos outils de jardin. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une tondeuse ou un coupe bordure. Vos feuilles seront réduites en deux temps, trois mouvements !

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =