Comment protéger son potager de la canicule

L’on parle de canicule lorsque la température devient supérieure à 33° durant plusieurs jours et peine à redescendre la nuit. Lors de ces périodes, soigner le jardin devient délicat : manque d’eau, brûlure des feuilles, terre qui s’assèche… Comment faire pour que les végétaux puissent survivre à la chaleur et au manque d’eau ? Nous vous donnons tous les conseils à connaître pour vous permettre de protéger le potager de la canicule.

Protéger le sol

Pour protéger vos plantes de la canicule, il convient d’agir directement sur le sol en mettant le pied de vos plantes à l’abri. Pour ce faire, le paillage sera votre meilleur allié. Il permet d’éviter que la terre ne chauffe trop durant la journée et que l’eau de ne s’évapore après les arrosages.
Pour être efficace, il doit être effectué en couches épaisses, de 15 à 20 centimètres. Réalisez-le à partir de paille, d’herbes de tonte, de copeaux de bois ou encore en recyclant du carton. Si vous optez pour des matières organiques, cela aura également l’avantage de nourrir le sol grâce à la décomposition. Dernier avantage : le paillage permet également d’empêcher la pousse des mauvaises herbes, ce qui s’avère indispensable pour éviter que les adventices ne s’accaparent le peu d’eau présente dans le sol.

Apporter de l’ombre

C’est l’un des nerfs de la guerre pour protéger le potager de la canicule. Apporter de l’ombre limite la sécheresse du sol et évite que les feuilles de vos végétaux ne brûlent sous la chaleur du soleil.
Pour apporter de l’ombre sur vos plantes, munissez-vous idéalement d’un voile d’ombrage conçu pour bloquer les rayons ultra-violets. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez vous tourner vers des objets du quotidien qui sauront constituer une bonne alternative, comme des draps ou des rideaux. Attention, tous les matériaux ne sont pas pour autant bons à prendre. L’utilisation d’une bâche, surtout foncée, sera elle à proscrire et produira l’effet inverse.
Pour les plantes les plus basses, utilisez des cagettes renversées, des tunnels d’ombrage ou encore des ombrières, en veillant à ce que l’air puisse circuler suffisamment. En cas de grande nécessité, sachez que vous pouvez également placer un voile d’ombrage directement sur le sol.

Adapter les arrosages

En période de canicule, les besoins en eau sont accrus. Il vous sera nécessaire d’adapter votre fréquence et votre technique d’arrosage pour que vos plantes puissent survivre.
Tout au long de l’été, arrosez vos plantes tôt le matin ou tard le soir. Le créneau horaire compris entre 10h et 19h est à proscrire. La tombée de la nuit est le moment à privilégier.
Par ailleurs, l’arrosage en hauteur est déconseillé. Lorsque des gouttes d’eau se retrouvent sur les feuilles, elles peuvent brûler vos plantes par l’effet “loupe” produit à leur contact par le soleil. Il convient de privilégier un arrosage réalisé au pied de vos plantations.
Attention également à ne pas inonder votre potager : la tentation est grande pour éviter le dessèchement. Cela provoquera en réalité un stress hydrique et détruira les racines. Il convient d’arroser plus souvent mais avec parcimonie. Si cela est possible, optez pour un arrosage goutte à goutte tout au long de la journée.
Si vous le pouvez, privilégiez de l’eau de récupération à température ambiante, ce qui permettra de passer outre les restrictions mises en place en périodes caniculaires. Attention à l’eau trop froide, qui pourrait causer un choc thermique et favoriser l’apparition de pourritures ou de certaines maladies comme l’oïdium.

Biner régulièrement

« Un binage vaut deux arrosages » ! Qu’en est-il réellement avec cet adage célèbre au jardin ? Lorsque la canicule frappe, le soleil brûle la terre et la fait craqueler : une couche dure se forme alors et empêche l’eau d’atteindre les zones plus profondes où sont situées les racines. En retournant la terre, vous cassez cette croûte et permettez à l’eau de mieux circuler.
Cela permet également de supprimer les adventices qui ont tendance à pomper l’eau, rare en période de canicule, au détriment des plantes que vous souhaitez voir pousser.
Le binage est ainsi un geste essentiel pour optimiser vos arrosages et protéger le potager de la canicule. Pour que cela soit efficace, n’oubliez pas que la manipulation doit être réalisée en amont de l’apport d’eau, et non après.
Choisir les bonnes variétés de plantes
Toutes les plantes ne supportent pas la chaleur de la même façon. Certaines variétés sont à privilégier si vous êtes dans une région régulièrement soumise à des périodes de canicule. C’est notamment le cas des tomates, des aubergines, du maïs, des courges, du melon ainsi que des poivrons. Elles ralentissent leur croissance et courbent leur feuillage en journée afin de mieux résister aux températures élevées.
A contrario, certains légumes supporteront mal la chaleur. Cela concerne majoritairement les légumes verts, comme le brocoli, les épinards, les pois, la laitue, les choux raves, chinois, frisés ou encore de Bruxelles, mais aussi les carottes et les radis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 16 =