5 conseils pour entretenir ses plantes grasses

entretenir-ses-plantes-grasses-header

Les plantes grasses en intérieur ou sur un balcon ? C’est tout simplement extraordinaire ! Crassula, Aeonium, Lithops… Ces noms sonnent agréablement à vos oreilles ? C’est que vous tombez déjà sous le charme de cette végétation luxuriante !

Les plantes grasses autrement appelées plantes succulentes sont présentes dans le monde entier. Il en existe des milliers d’espèces différentes. Peut-être en avez-vous déjà une chez vous sans le savoir. Si je vous dis : Yucca, Agave, Ficus… Eh oui, c’est bien une plante grasse que l’on vous a offerte pour votre dernier anniversaire 😉 

Si vous voulez qu’elle grandisse avec vous, il est important de bien s’en occuper. Voici donc mes cinq conseils pour entretenir sa plante grasse. Et vous allez le voir, il n’y a rien de bien sorcier lorsqu’il s’agit de choyer ces végétaux !

5 conseils pour entretenir ses succulentes

#1. Quelle est la bonne exposition pour mes plantes grasses ?

Les succulentes viennent pour la plupart de pays chauds et très ensoleillés. Pour entretenir ses plantes grasses et leur assurer une bonne croissance, il faut les placer le plus possible à la lumière du soleil. Pendant l’été, mettez les de préférence dehors ou près d’une fenêtre bien exposée. Votre plante s’épanouit sous les rayons bienfaisants !

Astuce potager : Ce qu’il faut surtout entretenir sur une plante grasse, ce sont leurs feuilles. Évitez simplement les arrosages en pleine journée. En effet, les rayons du soleil réverbèrent et risquent de créer une pourriture et d’endommager votre plante.

Lorsque vous arrosez vos végétaux, pensez à bien insérer le bec de votre arrosoir au pied de la plante. En effet, les plantes grasses n’absorbent pas de liquides par leurs feuilles. Il faut donc veiller à bien diffuser leur hydratation à la racine du plant.

Bon à savoir : Les plantes achetées en magasin ont passé beaucoup de temps à l’intérieur, parfois sans voir la lumière du soleil. Il faut donc les amener à la chaleur des rayons très progressivement afin d’éviter les « brûlures ».
En effet, il n’existe pas de crème solaire indice « plante grasse fragile » ou « spécial cactus ». Placez-les donc au bord d’une fenêtre possédant un voilage. A défaut, un papier clair scotché pourra faire l’affaire pour créer un coin ombragé. Autrement, commencez par les exposer près d’une fenêtre une heure par jour et augmentez la durée d’exposition progressivement.

Pensez à tourner le pot pour que la totalité de la plante s’adapte au soleil et que sa croissance soit régulière.

bien entretenir ses cactees

#2. Comment arroser et à quelle fréquence ?

Les plantes succulentes stockent l’eau à la racine, qu’elles transforment ensuite en « suc » dans leurs parties charnues. Cela crée des réserves pour la survie de la plante. N’oublions pas qu’elles sont soumises à de rudes épreuves climatiques dans leurs pays d’origine. L’arrosage est donc une étape importante pour qu’elles puissent s’épanouir dans le temps.

Notez que la plupart des succulentes sont vraiment des plantes peu difficiles, si vous prenez soin de les arroser régulièrement sans abus, ni retenue. Habituées à de longues périodes de sécheresse. Il vaut donc mieux ne pas les arroser assez que trop les inonder.

Arrosez les plantes grasses dès que la terre est sèche en période chaude, puis attendez que l’humidité ait complètement disparu avant d’arroser de nouveau.

Pendant l’hiver, arrosez-les une fois toutes les deux semaines, voire une fois par mois. Cela sera fonction de la température et du taux d’humidité de la pièce où elles se trouvent, ainsi que de l’espèce que vous avez.

Dans tous les cas, les succulentes sont résistantes : elles s’adaptent et survivent bien dans la plupart des cas. Vous pouvez ajouter de l’engrais durant l’été mais il ne faut pas en abuser. Une fois par mois paraît suffisant pour voir la plante en bonne forme. Cela n’est pas indispensable si vous rempotez la plante régulièrement.

conseils pour l'entretien de plante succulente

#3. Quelles températures pour les plantes grasses ?

Les plantes succulentes viennent de pays arides. Elles aiment donc les températures chaudes. L’environnement dans lequel vous allez placer votre plante verte sera crucial pour son épanouissement.

Planter et cultiver des cactus ne demande pas trop d’exigence. Elles sont d’ailleurs souvent conseillées aux personnes qui disent ne pas avoir la main verte car sécher en plein soleil ne les effraie pas. Ce végétal a un pouvoir d’adaptation absolument incroyable.

En été, le soleil plein sud ne leur fera pas peur, bien au contraire. Si l’arrosage est correctement réparti, elles seront en pleine forme et vous le rendront avec une croissance exceptionnelle !

Après les températures estivales, la plante grasse aime se reposer durant la période hivernale (Octobre-Mars). Elle apprécie alors les températures comprises entre 5° et 12°, ainsi qu’une atmosphère relativement sèche. Vous pouvez donc placer certaines de vos plantes vertes dans une pièce peu chauffée, près d’une source de lumière extérieure ou dans un terrarium. Ce repos est indispensable si vous souhaitez voir vos plantes fleurir l’année suivante ! La floraison des plantes grasses est un phénomène captivant qu’il ne faudrait pas manquer !

N’oubliez pas que les cactées et autres plantes grasses sont formées d’une seule et unique tige. La température est donc facilement diffusée dans toutes ses cellules, ce qui explique sa résistance face aux changements climatiques.

comment entretenir une plante grasse

#4. Comment bien rempoter une plante succulente ?

Les plantes grasses ont besoin d’une terre bien drainante pour éviter le pourrissement et l’étouffement de leurs racines. La pourriture d’un cactus est le symbole d’une plante qui dépérit. Il est encore temps de la sauver en effectuant un changement de pot, de terre et en apportant une bonne dose de nutriments à votre végétal (engrais, compost…).

Pour rempoter une succulente, il faut donc lui choisir un pot (plastique ou terre) et un bon substrat (« terre » dans le jargon horticole). Le compost est aussi très intéressant pour nourrir les tiges de vos cactées.

Cependant, évitez les pots en plastique noirs qui attirent trop de chaleur aux niveaux des racines et risque de les cuire. Surtout si les plantes sont dehors durant l’été.

Pour qu’elles aient assez de place pour grandir, utilisez un pot de 5-8 cm de diamètre suivant le diamètre de la plante. Puis, ajoutez une motte ou deux de pleine terre. Elle ne sera pas trop à l’étroit et se développera plus vite pendant sa période de croissance.

Toutes les plantes grasses ne vivent pas dans le même milieu. Leur besoin en terre n’est donc pas le même. Cependant, il existe une « recette » simple, adaptée à la plupart des espèces : Terreau de jardinerie + un peu d’engrais organique sans trop compacter le tout, et le tour est joué !

Suivant le type de plante et votre budget, vous pouvez aussi utiliser du terreau spécial pour plantes grasses, le mélanger avec du sable et ajouter des billes d’argile au fond du pot. Cela évitera les épisodes de pourriture dû à un mauvais drainage.

Entretenir un catus ou une succulente

#5. Les soins complémentaires mais indispensables pour vos plantes grasses

La plante succulente, comme beaucoup de plantes, aime être nettoyée, « bichonnée », soignée en cas de maladie… Comme nous, finalement !

Pour nettoyer une plante grasse

Utilisez un vaporisateur et un chiffon/plumeau. Pulvérisez sur les feuilles, la poussière s’agglomère et on vient terminer le nettoyage avec un chiffon ou avec le plumeau.

La taille d’une plante grasse

Les plantes succulentes ont parfois aussi besoin d’être « taillées », où d’être déchargées de certaines parties un peu « mortes ».

N’hésitez pas à couper une branche qui deviendrait trop envahissante ou inesthétique. Mais ne la jetez pas, gardez la précieusement pour en faire une bouture ;). Vous pouvez aussi enlever certaines parties si elle semble « finie », elle s’en ira tout simplement sans résistance.

Les maladies d’une plante grasse

Les maladies sont un véritable fléau pour les plantes succulentes. Les plus courantes :

  • L’excès d’humidité : Il fait pourrir la plante par le bas, elle devient noire. En général : si la plante noircie cela lui est fatal.
  • L’excès de sécheresse : Les plantes se dessèchent, les parties charnues se rident et un ratatinement total est visible : pas de problème, arrosez bien la plante et ça ira (normalement…)
  • L’excès de soleil : Certaines feuilles sont rougies ou noircies par endroit. Il faut mettre la plante à l’ombre quelque temps et vérifier son l’exposition.

Trous dans les feuilles ? Il est possible que cela soit le résultat de chenilles vertes.

Point noir, point marron, zone blanche collante : Alerte !! Il s’agit sûrement de parasites. Les cochenilles et pucerons aiment aussi les plantes grasses. Il faut mettre la plante à l’écart des autres, et la traiter avec les produits appropriés.

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour bien vous occuper de vos plantes grasses. Vous commencerez avec une petite plante et vous arriverez vite à un jardin luxuriant !

conseils pour bien entretenir les plantes grasses

Contenu mis à jour le 26 Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =